OVRSEA part chaque mois Ă  la rencontre de ses clients chargeurs pour Ă©voquer l'actualitĂ© du fret et de la logistique mais aussi les dĂ©fis actuels et Ă  venir. Cette semaine, nous avons pu Ă©changer avec Philippe Pessina, Global Supply Chain Manager de Seqens EDS, et chargeur expĂ©rimentĂ© dans le secteur de l'industrie pharmaceutique. Il nous livre son regard sur la crise logistique profonde que nous traversons et les leçons qu'il tire aprĂšs plus d'un an et demi de tempĂȘte.

Bonjour Philippe, qui ĂȘtes-vous ?

Je suis depuis 2012 Global Supply Chain Manager au sein de la business unit EDS (Essential Drug Substances) de Seqens (ex-Novacap), groupe français qui compte plus de 3000 salariés. AprÚs des études scientifiques et de gestion et un début de carriÚre en tant que commercial, cela fait maintenant une vingtaine d'années que j'évolue dans la supply chain.

Que produit Seqens EDS et quelles sont ses particularités en matiÚre de transports ?

Nous produisons des ingrĂ©dients pharmaceutiques actifs de premier plan, comme l'aspirine et le paracĂ©tamol, mais aussi l'acide salicylique ou encore le salicylate de mĂ©thyle. Notre mĂ©tier est la synthĂšse pharmaceutique et mĂȘme si, aujourd’hui, nous sommes trĂšs proches de nos clients, les laboratoires pharmaceutiques, nos produits restent, en amont de la chaĂźne de valeur du mĂ©dicament, de valeur modeste comparativement Ă  ce qu’en font nos clients. Le coĂ»t de transport est donc impactant pour nous. Nous avons pour clients des grands noms comme Sanofi ou L'OrĂ©al, pour ne citer qu'eux. Nos usines se trouvent en France, en ThaĂŻlande et en Chine et chacune exporte partout dans le monde. Le transport a donc pour nous, et depuis toujours, une dimension clĂ©.


Nous sommes dans un monde oĂč, le 25 aoĂ»t, je ne sais pas ce que je devrai payer le 25 septembre, donc comment anticiper nos niveaux de prix.

Dans l'actualité, qu'est-ce qui retient aujourd'hui le plus votre attention ?

D'abord ce terrible manque de visibilitĂ©. Nous sommes dans un monde oĂč, le 25 aoĂ»t, je ne sais pas ce que je devrai payer le 25 septembre, donc comment anticiper nos niveaux de prix. Ce que nous vivons est unique, je n'ai jamais vu un tel niveau de prix et d'incertitude en 20 ans de carriĂšre. Le pire est qu'aujourd'hui, mĂȘme avec des boĂźtes de 40 pieds annoncĂ©es Ă  22 000 USD entre la Chine et les Etats-Unis, ça passe... On finit par l'accepter. Cependant, le sujet qui me prĂ©occupe plus encore est l'effondrement de la fiabilitĂ© du transport. Nous sommes arrivĂ©s Ă  un stade oĂč nous ne pouvons plus dire avec certitude Ă  nos clients quand arriveront leurs produits, et cela en plein pic de consommation de paracĂ©tamol notamment. En ajoutant d'autres difficultĂ©s comme la pĂ©nurie structurelle de chauffeurs routiers ou les contraintes Covid, le cocktail est dĂ©lirant.  Mais bon, on apprend et on s'adapte en marchant !

Justement, comment vous ĂȘtes-vous adaptĂ© pour traverser ces 18 mois de turbulences ?

Nos plans de continuité nous ont permis de nous adapter rapidement et d'éviter ce que nous redoutions le plus : la rupture de fournitures de nos clients. Dans le détail, j'identifie quatre priorités : anticipation maximale, diversification des partenariats transport, benchmark poussé de la concurrence et communication renforcée.
Anticiper un maximum est notamment passĂ© par une diversification de nos partenariats. C'est ce moment-lĂ  que nous nous sommes rapprochĂ©s d'OVRSEA, qui nous a apportĂ© une autre vision et d’autres rĂ©ponses. Quant Ă  la communication, elle est essentielle en pĂ©riode de crise. Je rĂ©alise de nombreuses conf call avec des clients pour leur expliquer la situation, en apportant un maximum de transparence et ce peu de visibilitĂ© que je peux leur donner. Fournir au client un message cohĂ©rent est indispensable, en particulier quand on annonce les lead times. Une bonne communication en interne est donc nĂ©cessaire aussi.

Plus profondément, est-ce que la crise est venue remettre en cause la stratégie logistique de Seqens ?

Oui, cette crise est en train de modifier la physionomie de nos rĂ©flexions industrielles pour l'avenir. C’est aussi pourquoi, en partenariat avec nos clients, Seqens envisage d’investir dans la construction d'une usine de production de paracĂ©tamol en France. L'impact est bien plus profond et durable que les tracas que nous avons Ă  gĂ©rer au quotidien. Ces derniers mois, nous avons Ă©galement dĂ» revoir notre stratĂ©gie de stocks. Quand la fiabilitĂ© du transport n'est plus assurĂ©e, ils deviennent souvent indispensables pour Ă©viter les ruptures d'approvisionnement. Nous avons par exemple dĂ©cidĂ© la constitution d'un stock tampon en France et en AmĂ©rique du Nord.

Vous ĂȘtes-vous Ă©galement ouvert Ă  d'autres modes de transport ?

La pĂ©riode impose de rĂ©flĂ©chir Ă  des alternatives. Chez Seqens, nous croyons au ferroviaire, mĂȘme s'il reprĂ©sente pour l'heure Ă  peine 2 % de nos transports. Il n'a quasiment que des avantages mais possĂšde aujourd'hui un inconvĂ©nient majeur, Ă  savoir la rarĂ©faction de la disponibilitĂ© (en plus du coĂ»t). Je crois que la route peut ĂȘtre elle aussi une alternative crĂ©dible. Bref, nous Ă©tudions toutes les possibilitĂ©s. L'agilitĂ© est vitale.

Comment abordez-vous les semaines et mois Ă  venir ?

Avec la Golden Week qui approche, l'incertitude autour des taux reste une question sans rĂ©ponse. Mais encore une fois, c'est le risque de rupture des flux pour nos clients que je redoute le plus. Nous nous sommes fait un nom pour des raisons vertueuses, arrĂȘter de fournir un client aurait donc un effet dĂ©sastreux en termes d'image et de confiance. Éviter la rupture chez le client reste notre prioritĂ© numĂ©ro un. AprĂšs, malgrĂ© cette situation exceptionnelle, nous restons confiants. Nous avons dĂ©jĂ  montrĂ© notre rĂ©silience dans des situations difficiles.

Avant de se quitter... un petit mot sur Le Chargeur ?

Indispensable ! Les newsletters spĂ©cialisĂ©es comme Le Chargeur sont pour moi une nourriture fondamentale. Elles me permettent de mieux expliquer la situation Ă  nos Ă©quipes, comme Ă  nos clients. Elles sont mĂȘme de vrais outils d'aide Ă  la dĂ©cision, notamment quand on peut basculer un client d’un site producteur Ă  un autre comme l’aspirine.

💌 Inscrivez-vous au Chargeur pour recevoir gratuitement l'essentiel de l'actualitĂ© du fret chaque semaine dans votre boĂźte mail ! 👉 Je m'inscris